Chronique | Et ils meurent tous les deux à la fin de Adam Silvera

https_lisez9.cdnstatics.comusuarislibrosfotos9782221219m_libros9782221218235ORI

Résumé : Le 5 septembre, un peu après minuit, Death-Cast appelle Mateo Torrez et Rufus Emeterio pour leur annoncer une mauvaise nouvelle: ils vont mourir aujourd’hui.
Mateo et Rufus sont de parfaits inconnus, mais, pour différentes raisons, ils cherchent tous deux à se faire un nouvel ami lors de leur journée de fin. Les bonnes nouvelles: Il y a une application pour ça. C’est ce qu’on appelle le dernier ami, et grâce à cela, Rufus et Mateo sont sur le point de se retrouver pour une dernière grande aventure: vivre une vie en une seule journée.


Titre : Et ils meurent tous les deux à la fin                                                  Pages :  406

Auteur :  Adam Silvera                                               Thème : Mort – dernière journée

Edition : Robert Laffont – Collection R                                  Genre : Jeunesse



J’ai eu la chance de découvrir ce livre en avant première, je l’ai commencé avant sa sortie, mais terminé quelques jours après ! J’ai entendu de très bons avis lorsque j’ai commencé ma lecture, de la part des autres personnes de la team Serial #R-eaders.

Cependant, je ne vous cache pas que j’ai été un peu déçue. Je me suis ennuyée sur une grande partie du roman (les 3/4), j’ai trouvé ça très lent, et sans beaucoup d’actions. Alors forcément, nous suivons deux garçons dans leur dernière journée, donc ce n’est pas une histoire qui va se dérouler sur plusieurs jours/semaines/mois, où il y aura plein d’actions. Mais j’ai tout de même été déçue par le manque de mouvement, et de péripéties tout au long du livre.

Donc, comme je l’ai dis au dessus, dans ce roman, lorsque les personnes reçoivent un appel d’une société nommée Death-Cast, ils savent qu’ils vont mourir dans les 24H qui suivent. Cela peut être 5 minutes après avoir raccroché, ou 10 heures plus tard. Rufus et Matéo ont reçu cet appel, et leur vie vont donc être chamboulées.

Je ne me suis pas plus attachée que ça aux personnages, que ce soit Rufus ou Matéo. Forcément, leur situation est touchante, mais je n’ai pas eu un coup de coeur sur l’un des deux.

Passons aux bonnes choses, la dernière partie du livre est totalement géniale ! Il y a du mouvement, des révélations et j’ai même eu les larmes aux yeux pendant un moment. J’ai trouvé qu’il y avait vraiment un écart entre les 3 premiers quarts du livre, où il ne se passait pas grand chose, et le dernier quart où j’ai été entraînée par l’histoire !

Ce livre fait passer un message important, qui est de vivre chaque jour à fond, car nous pouvons mourir à tout moment, à cause de n’importe quoi. Il faut profiter de la vie, oser faire des choses, ne pas avoir de regrets, et ne pas attendre qu’un miracle arrive, car si vous ne faites rien, le miracle n’arrivera pas.

Au final, je dirais que j’ai été globalement déçue par ce roman, à cause des 3/4 du livre qui m’ont un peu ennuyé, mais la dernière partie et géniale, et cela fait passer un très beau message !

NOTE : ⭐⭐⭐,5/5


2 réflexions sur “Chronique | Et ils meurent tous les deux à la fin de Adam Silvera

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s